Ykone

16.7.15

How to Cook ?



Hey pals !

Well, finally the 3rd and last video is here! I have learnt so much in the lead up to the Fjallraven Classic - I can't wait to start the hike. Only one month left !

This video is for me the most important, because it's about food. Making food in the wild isn't so complicated. Well... I mean... It's not hard to eat. When you are in the wilderness and you are hungry you just need 3 things : a boiler, water and dry food. Dry food is not disgusting. Nowadays industries make great dry meals. Water boiler's like Primus are really light and powerful - So it's totally possible to pitch your tent, make food, sit-down, look at the sunrise and enjoy a good meal. And for me it's kind of like paradise.




The most important thing, which I think you know, is to always bring water with you. You need water for everything. My second tip is to bring stuff you like to eat. I don't talk about dry food but other little treats like chocolate, sweets or coffee. For me it's tea. I love to drink a tea in the morning and before I go to sleep. It's really important to keep a positive attitude and to bring these kinds of groceries.



My last tip is about hygiene. Do not forget to clean your dishes when you can and try to keep them in a plastic bag, otherwise your bag will be an anthill. And it's really not funny.



Well I hope you enjoyed these #FjallravenFit videos. We had lots of fun making them at the beautiful adventurous places in the Ardennes with outdoor expert Ton van Grondelle from Venturix. See you in one month for the Fjallraven Classic and pretty soon for new fashion and lifestyle posts !



During the preparations we stayed at Mess des Officiers thanks to Belvilla !

1.7.15

Sperry part 1.



Je suis un grand passionné de la mer. J'ai grandi sur les plages et j'ai été éduqué dans les ports. J'ai même travaillé sur des bateaux.
Je vis à Paris depuis plus de 12 ans maintenant, mais mon lien avec la mer est toujours aussi fort.
Il s'est même développé et renforcé au fil du temps.

Quand Sperry m'a demandé de collaborer pendant tout l'été avec eux pour une série de tenues, j'ai tout de suite accepté. Travailler avec un des pionniers de son secteur est toujours une chance, ça permet d'échanger entre passionnés, d'avoir un conversation mélangeant style et technique. Et c'est aussi l'occasion pour moi de sortir un peu d'un style qui ne me plaît plus vraiment, de montrer quelque chose de plus concret, en lien avec ma vie actuelle.

Je posterai donc trois looks, tous différents mais toujours avec des Sperry.
Si l'histoire de la belle chaussure bateau vous intéresse, vous pouvez aller sur le site ici, et découvrir un peu plus leur univers.

J'en profite par ailleurs pour vous dire que ce blog sera encore tenu jusqu'à la fin des vacances, après quoi je me consacrerai uniquement à notre nouveau projet avec Adeline, Wolves and Bucks.

shoes : Sperry
short and polo : Uniqlo
watch : Nixon

26.6.15

Le temps, le temps... Qu'est-ce que le temps ?


Ça faisait un moment que je voulais poster ici, pour donner réellement de mes nouvelles. Je travaille sur un tas de projets, et tout devrait prendre forme bientôt. Mais le temps me manque terriblement. J'ai toujours eu peur de l'ennuie, et aujourd'hui j'aimerais juste prendre un peu de temps pour ne penser à rien. C'est justement en évoquant le temps qui passe trop vite que Casio m'a proposé d'en parler autour d'un post. Ou plutôt, de parler du moment où pour moi le temps s'arrête. C'est pour moi évident. Le moment où plus rien ne compte, où je me retrouve dans une sorte de bulle, c'est quand je bricole. Je peux passer une journée entière à me concentrer uniquement sur des tâches manuelles à effectuer, dans le but d'avoir un objet fini. Un de mes plus gros "bricolage", c'est mon vélo, monté de toutes pièces par mes mains, 100% récup.
Je passe toujours un peu de temps à le régler, l'améliorer. C'est mon moment de paix, où le temps s'arrête.

shirt : Deus Ex Machina
watch : G-Shock Heather Color
shoes : Sperry